Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2015 7 06 /09 /septembre /2015 14:23

Pour que vive La Marseillaise. « Nous devons lui maintenir la tête hors de l’eau »

Serge Baroni. Le Président des Amis de « La Marseillaise », toujours sur la brèche, appelle encore et toujours au soutien du journal.

Après la reprise du journal le 15 avril dernier par les éditions des Fédérés, s'ils s'en félicitent, les Amis de La Marseillaise estiment que rien n'est encore gagné et appellent à participer massivement à la nouvelle souscription. Entretien avec leur Président, Serge Baroni.

La Marseillaise. Quel regard portez-vous sur la situation du journal ?

Serge Baroni. Le journal est sauvé. Il a la tête hors de l’eau mais si on veut la lui maintenir et conserver La Marseillaise avec ses particularités, il faut poursuivre la mobilisation, en s’abonnant, en le faisant connaître autour de soi et en abondant à la souscription.

La Marseillaise. Justement, quelle est la différence avec la précédente ?

Serge Baroni. Dans l’urgence, les Amis avaient lancé un appel avec les moyens que nous avions alors. Les chèques mais aussi les nombreux petits mots de soutien ont permis de faire comprendre aux pouvoirs publics, aux politiques l’importance de défendre l’existence de ce journal. Les dons ont été une force économique et tous ces soutiens ont contribué au rapport de force. Le tribunal a d’ailleurs estimé que les conditions étaient réunies pour la reprise du journal malgré le drame social, l’ensemble des salariés n’ayant pu être gardés. Mais les besoins sont toujours là. Cette souscription, lancée cette fois-ci, par La Marseillaise va permettre d’assurer une partie des charges de transports, de salaires. Rappelons que ce journal n’est adossé à aucun groupe, il ne peut compter que sur ses lecteurs et amis. Et les donateurs ont des avantages puisqu’ils peuvent désormais déduire une partie de la somme de leurs impôts. Pour 100 euros, il ne leur en coûte en fait que 33. C’est l’occasion de participer.

La Marseillaise. De nouvelles initiatives sont- elles au programme de la rentrée ?

Serge Baroni. Oui. Aux Pennes-Mirabeau par exemple, nous allons avec les Amis à Bouzigues le 12 septembre puis nous organisons notre assemblée générale le 3 octobre au parc Victor-Meylan aux Pennes avec une exposition consacrée aux 70 ans du journal, un repas convivial d’au moins une centaine de personnes et un spectacle avec la fameuse chanson du journal et l’humoriste Kamel. Pour le reste, évidemment nous sommes toujours là pour favoriser les idées et participer aux initiatives locales comme celles qui ont pu germer sur la zone de diffusion, à Martigues ou La Ciotat par exemple. À titre personnel, je suis aussi favorable aux ventes de masse. Les essais faits en juin et juillet sur les marchés ont été positifs, il faut les poursuivre. Aux Pennes, nous allons reprendre mais il faut qu’elles se fassent partout ailleurs. Nous souhaitons vraiment que les gens qui ont répondu à notre appel continuent à le faire. Il en va de la pérennité de l’entreprise mais aussi du maintien du pluralisme dans notre région.

Propos recueillis par Mireille Roubaud (La Marseillaise, le 5 septembre 2015)

Voir les commentaires

Partager cet article

Repost 0
Published by des retraités(ées) C.G.T Poste 13
commenter cet article

commentaires

Retraités Cgt Poste 13

  • : Retraités C.G.T Poste 13 - Le Post' Hier
  •  Retraités C.G.T Poste  13 - Le Post' Hier
  • : Section syndicale des Retraités C.G.T S.A Poste 13
  • Contact

Nos coordonnées:

Section syndicale des retraités C.G.T S.A Poste 13
55 Avenue de La Rose
La Brunette Bt extérieur D
13013 MARSEILLE

TEL : 04.91.11.60.95 - FAX : 04.91.02.69.69       

Courriel : retraites.cgtposte13@hotmail.fr

Recherche

Permanence

Permanence de la section des retraités tous les jeudis

au siège du syndicat départemental