Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 22:02

http://www.francetvinfo.fr/image/74r8nxoqy-0eed/570/320/556531.jpgLa Banque Postale singe les autres banques et accélère les suppressions de toutes les prestations issues du service public postal qui faisaient jusqu’à présent sa spécificité de «banque pas comme les autres»  notamment pour les particuliers.

 

D'autres avant elle avaient cédé à la tentation de faire payer les clients qui retireraient des espèces en dehors de leur réseau bancaire.

  C'est désormais le cas aussi pour La Poste depuis le 1 septembre 2012.

  10 millions de clients vont devoir lâcher quelques euros supplémentaires pour pouvoir retirer leur argent ailleurs que dans un bureau de Poste.

 

Rassurez-vous, vous aurez quand même le droit, pour le moment, de retirer votre argent dans d'autres banques.

  Ce n'est qu'à partir du sixième retrait hors du réseau La Poste que vous devrez lâcher 65 centimes d'euros par opération.

  Mais pas de fausses joies quand même : ces six retraits, avant d'être taxés pour avoir retiré de l'argent dans une autre banque, ne sont que provisoires. Dans les semaines/mois qui viennent, ce sera sans doute dès la première ou la seconde opération ailleurs qu'à La Poste que vous serez taxés.

 

A cela s’ajoute :

  - La modification de la date de prélèvement des cartes bancaires à débit différé qui passe dès septembre du 5 du mois au dernier jour du mois ouvré.

  Difficile pour les clients, qui se verront, pour le débit différé d’août, prélevés en septembre le 5 et le 28.

Le mois est bien choisi pour une telle décision : retour de congés, rentrée scolaire, tiers provisionnel…

  - L’abaissement du plafond du compte Jeune« Swing » qui est passé de 3 000 euros à 1 600 euros.

Une perte financière pour les jeunes puisque la rémunération est de 3,25 % contre 2,25% pour le livret A.

  Les jeunes qui sont largement courtisés par les banques comme clients potentiels représentent une population qui à le plus besoin d’être soutenue financièrement dans la période.

  - L’augmentation régulière de tous les tarifs avec l’argumentation que celle-ci reste encore « la banque la moins chère sur le marché ».

  - Enfin, La Banque Postale proposait de soutirer 35 euros de frais supplémentaires pour les clients possédant un compte inactif.

 Il a fallu des centaines de réclamations et des interventions des élus CGT au Conseil d’Administration du Groupe pour que La Banque Postale fasse machine arrière de cette décision.

 

Sous couvert d’évolution, de changement, de vouloir répondre à tous, la Banque Postale qui bafouille son attachement au Service Public foule aux pieds tout ce qui faisait sa différence.

  Pour se réclamer du service public, il faut en effet en appliquer les valeurs :

Accessibilité bancaire, égalité de traitement quel que soit le revenu, gratuité des prestations indispensables à la vie quotidienne, tout ce qui touche au droit fondamental de l’accessibilité bancaire.

  Il est grand temps que La Banque Postale joue véritablement son rôle de Service Public et réponde aux besoins de toute la population en étant une banque de proximité qui propose des services différents et gratuits accessibles à tous, sur tout le territoire.

Repost 0
Published by des retraités(ées) C.G.T Poste 13
commenter cet article
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 10:08

http://a1.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-prn1/539088_4035184195627_1327566958_n.jpgDans le cadre du Festival Terres de résistance qui se déroule à Martigues les 7, 8 et 9 septembre prochain au Parc du Prieuré, il y aura en

 avant-première le mercredi 6 septembre à 18 heures

en salle des Conférences de l'Hôtel de Ville de Martigues,

la projection du film sur la reconstitution historique du procès du communard Gaston Crémieux. C'est un événement historique aussi ne le ratez pas.

En plus Gaston Crémieux est joué par l'avocat martégal Maître Roger Vignaud (spécialiste de gaston Crémieux et de la Commune de Marseille).

Ce film a été réalisé par nos soins à titre principalement militant (Ponts bleus Productions) et nous en sommes plutôt fiers de vous le proposer.

 

Entrée gratuite avec débat en compagnie de Roger Vignaud.

Une belle soirée historique et culturelle en perspective.
Il y a un Dvd à se procurer pour 15 euros (financement de cette captation afin que nous rentrions dans nos frais).

Repost 0
Published by des retraités(ées) C.G.T Poste 13
commenter cet article
20 août 2012 1 20 /08 /août /2012 22:29

 

 

Il n'y a pas que le thermomètre qui bouillonne, mon petit cerveau profite de la douceur d'un ventilateur à plein régime pour pondre  " Les  Post' Hier n°33 " ... avec un tirage  exceptionnel de 8 pages !
Et en plus c'est ... sous forme de Magazine pour vous uniquement !
Et vous pouvez aussi le télécharger en format PDF  ou même l'imprimer !
Mais enfin, vous le recevrez quand même à la maison....si vous êtes syndiqués !

 

 

Repost 0
Published by des retraités(ées) C.G.T Poste 13 - dans Le Journal Post' Hier
commenter cet article
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 17:28

Ce numéro des Post Hier sera chez nos syndiqués en fin de semaine prochaine... en principe.

Malgré les congés d'été, le bouclage est terminé et Fred qui devait  nous le tirer et bien... il a pris ses  congès  ( ben oui, le changement c'est ça: notre imprimeur a droit  à de véritables congés ! )

Et du coup, c'est  donc en noir et blanc que vous  lirez  le n°32,  je n'ai pas encore appris à imprimer en couleur ! 

Nous avons donc mis en ligne la maquette, réalisée sous forme de magazine à feuilleter .

Ainsi vous pourrez le découvrir en avant -première numérique !
Et, si ce n'est déjà fait vous pouvez  aussi vous  abonner à la Newletter ( voir  formulaire sur la droite de votre écran)
Bonne lecture à tous.


 

 

Repost 0
Published by des retraités(ées) C.G.T Poste 13 - dans Le Journal Post' Hier
commenter cet article
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 11:05

2011, le gouvernement Fillon n'avait fait que retarder l'inéluctable pour les sept millions de foyers qui se chauffent au gaz.

 

GDF Suez vient d’annoncer jeudi  2/08 qu'il allait facturer à ses clients 290 millions d'euros pour compenser cette décision de la précédente majorité, qui avait été invalidé par le Conseil d'Etat.

Le groupe a assuré dans un communiqué qu'il le fera de manière étalée pour limiter l'impact de ce rattrapage.

( Ce qui va s'étaler, c'est notre Pouvoir d'achat -note de votre serviteur)

Cela devrait se traduire, dans les faits, par un supplément à payer d'environ 40 euros en moyenne. 

 

Mais ces derniers devront dans le même temps faire face à une nouvelle hausse de 2% que vient d'acter le gouvernement de Jean-Marc Ayrault qui va se traduire par une hausse de la facture annuelle de 23 euros en moyenne.

 

Dans le même temps, le groupe a dévoilé  un bénéfice de 2,3 milliards d'euros pour le premier semestre.

 

A l'ouverture de la Bourse de Paris, l'action gagnait 0,55% à 18,39 euros.

 

Quand les "Clients" de GDF ( Hé oui, c'est n'est plus le Service Public !) payent  pour  "gaver" les actionnaires !

Repost 0
Published by des retraités(ées) C.G.T Poste 13
commenter cet article
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 10:16

SAUVONS NOS ACQUIS MUTUALISTES

 

REFERE ou PAS

Nous ne changeons pas de « CAP »

Encore et toujours un dossier

« Éminemment politique »

 

Le rapport de l’IGAS rendu public le 15 Juillet à 19h pointe incontestablement une situation économique préoccupante soulignant de véritables erreurs de choix de gestion, un manque de pilotage évident, « faible mobilisation des financements du fonds d’action conventionnelle, différence de chiffrage entre le GCM et l’assurance maladie quant aux financements obtenus » …, dont nous pensons que les salariés n’ont pas à payer le prix.

 

Le constat partagé sur la plupart des points laisse apparaitre toutefois des différences d’analyse dans plusieurs domaines, notamment le rapport se dispense de faire référence à la rencontre avec la Cgt et qui plus est, à évoquer les propositions du Comité d’Entreprise et dont la pertinence semble avérée au regard du courrier du 17 Juillet de l’administrateur Maître Douhaire interpelant le Conseil Général, le Conseil Régional et les Mairies sur nos propositions.

 

Un plan de redressement nécessaire  

Depuis des mois le Comité d’Entreprise, la Cgt et les autres syndicats ou organisations syndicales réclament la prise en compte de leurs 28 propositions qui maintiennent les emplois.

La précipitation affichée aujourd’hui par la direction ne peut justifier en rien les mesures drastiques sur l’emploi et les coûts salariaux alors que durant la première période d’observation des mesures auraient du être mises en place améliorant ainsi la situation actuelle, mesures qu’il est urgent de rapidement démarrer dans le respect de la déclaration commune signée le 19 Juillet :

§ Un projet de santé partagé.

§ Amélioration de l’option de coordination médicale et dentaire.

§ Partenariats avec les collectivités locales et territoriales, avec la Sécurité Sociale, avec des associations.

§ Développer des nouvelles activités.

§ Agir sur la planification de prise de rendez vous.

§ Mutualisation des moyens avec des partenaires extérieurs.

 

 

Un dossier économique sur un fond exclusivement politique  

L’IGAS écrit dans son rapport :…le tribunal pourrait être amené à prononcer la liquidation à la fin de la période d’observation ... une reprise des activités par d’autres operateurs, y compris mutualistes

Il est intolérable que la FNMF reste observatrice depuis des mois et apparaisse au lendemain d’une liquidation, si liquidation il y a, comme un sauveur en reprenant ce qui est rentable comme elle l’a fait dans d’autres départements.

Pourquoi tant de retard, tant d’inertie ? Où sont passés les fondamentaux de la mutualité ?

Sur ce point, l’IGAS cite souvent l’AP-HM comme éventuel « opérateur » public en cas de fermetures de centres de santé voire de la clinique mutualiste…sauf que l’IGAS n’est pas sans connaitre la situation extrêmement préoccupante de l’Hôpital public en France mais tout particulièrement dans les BDR et à Marseille, d’ailleurs un rapport IGAS sur l’AP-HM vient de sortir.

Cela ne pointe-t-il pas les responsabilités du Gouvernement pour corriger les carences soulevées.

En plein débat pour encadrer les dépassements d’honoraires, le ministère de la Santé doit rester cohérent et joindre les actes aux paroles.

Les centres de santé sont les seules structures médicales qui imposent le secteur 1, les moyens de leur fonctionnement doivent être pris en charge par l’Etat.

 

Alors que l’ensemble des collectivités territoriales et locales nous soutiennent, pour exemple une nouvelle lettre de Michel Vauzelle Président de la Région PACA en date du 12 Juillet qui interpelle le ministère de la santé, que les comités de soutien s’amplifient, le gouvernement, en rupture avec le précédent doit contribuer et s’engager pour une santé accessible à tous.

Le changement maintenant passe aussi par là !

Rendez-vous à 9 heures  

le 9 Aout 2012  

devant le Tribunal de Grande Instance

6 rue Joseph Autran

13006 Marseille

 

Le Syndicat CGT des  Retraités de La Poste 13 appelle tous les camarades présents dans la période de participer au rassemblement.

 

Vous trouverez sur le Site de l'USR, au  format PDF, le tract d'appel du Grand Conseil pour le prochain rassemblement le 9 Août;
 
 

 

Repost 0
Published by des retraités(ées) C.G.T Poste 13 - dans Manifestation
commenter cet article
26 juillet 2012 4 26 /07 /juillet /2012 13:15
Jean-Paul Bailly, patron du groupe La Poste, étrenne le nouveau dispositif visant à encadrer les rémunérations des dirigeants d’entreprises publiques. Son salaire était sur la sellette ce mercredi après-midi. Voir lettre de Dupin
Plus exactement, les critères définissant sa part variable, et in fine le montant de celle-ci, figuraient au menu du conseil d’administration extraordinaire qui se tient ce mercredi au siège du groupe La Poste.

Bailly, qui a perçu en 2011 635 974 euros, dont 217 400 euros de part variable, devra se contenter au mieux de 44 000 euros de part variable en 2012 s’il remplit tous les critères définis en séance. Soit une division par cinq de son montant.

Dans le groupe La Poste, Jean-Paul Bailly ne sera donc pas le seul visé par ce plafond puisque la mesure concerne aussi les mandataires sociaux. Philippe Wahl, la patron de la Banque postale (833 217 euros en 2011) et Paul-Marie Chavanne, le président de GeoPost, auront droit eux aussi à un coup de rabot sur leur rémunération

 

 

 

 Lettre de DUPIN Bernard Administrateur CGT Groupe La Poste

 

Je suis d’un naturel optimiste, mais je le suis d’autant plus aujourd’hui, parce que je pense qu’en matière de fonctionnement de la gouvernance, nous ne pouvons que nous améliorer.

D’abord sur la forme :

La proposition de salaire du PDG nous est présenté à l’instant, en séance et oralement par le Président du Comité des rémunérations alors qu’aucun document n’a été transmis aux administrateurs salariés.
Vous ne respectez donc même pas les règles de l’Agence de Participation de l’Etat qui dit que les propositions des rémunérations doivent être communiquées aux membres du Conseil d’Administration 5 jours ouvrables avant la délibération.
Cette situation ne permet pas d’avoir de réel débat sur le montant de la partie fixe, sur le pourcentage de la partie modulable et sur les critères qui permettent de définir cette partie modulable.

Nous considérons en effet que les critères de rémunération devraient inclure par exemple :
- des objectifs de qualité de service en ayant défini ce que l’on entend par qualité de service,
- sur l’évolution des effectifs et de l’environnement social en incluant la sous-traitance
- sur la qualité des emplois et les rémunérations dans l’entreprise,
- sur l’environnement et le développement durable, la sécurité et la santé au travail…

Voilà Monsieur le Président quelques propositions qui pourraient être débattues si les représentants des salariés n’étaient pas empêchés de siéger au Comité des rémunérations.

Ensuite sur le fond :

La rémunération des dirigeants d’entreprises a été un sujet de débat légitime pendant la période électorale que nous venons de vivre.
La controverse a été relancée ces derniers mois par la multiplication des annonces scandaleuses de rémunération, alors que la plupart des salariés en général et les postiers en particulier souffrent de la faiblesse de leur pouvoir d’achat.
Un consensus semble donc se développer à tous les échelons de la société pour enfin admettre que les montants et surtout les critères de la rémunération des dirigeants d’entreprises ont un lien direct avec les « choix de gestion des entreprises » et donc avec la crise systémique actuelle.
5 jours à peine après l’élection du nouveau Président de la République, l’ordre du jour du Conseil d’Administration de La Poste du 11 mai dernier devait aborder la rémunération du Président.
Malheureusement, le retrait de ce point de l’ordre du jour en début de séance ne permettait pas de donner une suite rapide à ce dossier.
L’engagement présidentiel sur la rémunération des PDG des entreprises publiques approuvé par une large majorité de français qui se sont exprimés massivement le 6 mai dernier se doit maintenant de commencer à être respecté par l’ensemble des dirigeants du Groupe La Poste concernés.
Non seulement le Président Directeur Général avec 635 974 euros de rémunération en 2011, mais aussi par Monsieur Philippe Wahl, Président du Directoire de La Banque Postale, avec 833 217 euros, Monsieur Philippe Bajou, membre du Directoire de La Banque Postale avec 465 607 euros versés au titre de l’exercice 2011 et le président de GeoPost, Paul- Marie Chavanne.
Même si ça n’a pas été le cas en 2011, le Directeur général du courrier Nicolas Routier est, quant à lui aussi, potentiellement concerné, car c’est l'importance de son bonus qui lui fait ou non dépasser le plafond.
Enfin, que dire de l’indemnité de départ de 1 303 144 euros accompagnée d’une voiture de fonction perçue par Monsieur Patrick Werner ancien Président du Directoire de La Banque Postale.

Au moment où l'entreprise La Poste connaît une situation difficile, ces situations individuelles ne s'inscrivaient pas dans le sens des règles de décence annoncées par le président François Hollande
Il est vrai d’autre part, que l’insatisfaction salariale est grande parmi les salariés du Groupe et ce, quelles que soient les catégories et qu’il ne peut y avoir de solution d’avenir par le maintien ou l’augmentation de la pauvreté et de la précarité pour l’ensemble des postiers.
Pour éviter la récession qui se profile, il faut en effet envisager une augmentation générale des salaires.
Le SMIC est aujourd’hui à peine au dessus du seuil de pauvreté et il est impossible pour les postiers de continuer à vivre dignement avec 1 000 euros par mois.

Au-delà de la rémunération des dirigeants, une réelle augmentation des salaires des postiers serait une mesure non seulement humaine, mais aussi économique qui permettrait une relance de la consommation.

Les administrateurs salariés CGT s’abstiendront sur la proposition de rémunération de 450 000 euros du Président de La Poste qui correspond aujourd’hui au plafond qui a été fixé sur la base de vingt fois la moyenne des 10% des salaires les plus bas, calculée sur un échantillon d'une quinzaine d'entreprises publiques.

Ce vote s’explique parce qu’il y a d’une part une rupture avec les rémunérations indécentes qui existaient jusqu’alors, mais aussi parce qu’il nous faut aller encore plus loin dans la réduction de l’échelle des salaires avec une augmentation rapide et conséquente du pouvoir d’achat des postiers dans le cadre d’une autre répartition des richesses.


Bernard DUPIN
Conseil d'Administration de La Poste
25 juillet 2012

Repost 0
Published by des retraités(ées) C.G.T Poste 13 - dans Lu pour Vous
commenter cet article
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 11:48

Parution le Jeudi 19 juillet 2012.

Il est chez Fred, notre ami l'imprimeur qui va le tirer pour les 260  retraités, syndiqués-ées  CGT de La Poste 13. 

*A ne pas manquer dans ce numéro, la page 3 et l'hommage annuel à Noël (Mémé) Guérini

 

 

Sommaire :
Page 1 :
 Mutuelle:la Poste doit participer
 Ayrault est arrivé…éé
 2% de hausse maxi
 La CSG pas indolore
Page 2 :
 Transport Gratuit: ce n'est plus une utopie …
Page 3 :
 C’était au siècle dernier..et ce vendredi 27 juillet à 14H
Page 4 :
 … et si on y agissait ensemble ?
 Prochaine Réunion
 Aidez nous à atteindre l’objectif
 Site USR
>>>>Consulter en format PDF en cliquant sur le logo Sans-titre.JPG 
Repost 0
Published by des retraités(ées) C.G.T Poste 13 - dans Le Journal Post' Hier
commenter cet article
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 16:59

Sans-titre11.JPG


 27   juillet 1989- 27 juillet 2012 = 23 ans !

 Noël- Mémé- Guérini nous quittait.

 

Aujourd’hui encore, ces deux  questions lancinantes pèsent sur ma mémoire : «  Qui et pourquoi? » 

Et pourtant, IL nous l’avait promis, devant les milliers de postiers qui avaient envahis la cour du centre de tri en ce jour d’hommage national des postiers à un des leurs.

« Nous nous engageons à donner aux Organisations syndicales les conclusions de l’enquête que nous avons ouverte à la suite de ce lâche attentat ! » (dixit le Ministre des PTT de l’époque un certain Quillès  je crois ! Et si les termes ne sont pas exacts, le sens en est conservé !)

Depuis, le temps a passé sur nos mémoires, mais d’aucun n’a oublié ce jour terrible de juillet89

J'avais quitté le Centre vers les 2h du matin, libéré que j'étais car il y avait eu une audience dans la journée (ces Nuiteux, toujours en bagarre !)

Je me souviens de ma femme me secouant vers les 8h et  m’annonçant : «  Il s’est rien passé de grave cette nuit dans ta brigade, ILS annoncent un mort et des blessés au Centre de Tri ? »

Je me souviens avoir pris le téléphone et  composé le N° du local syndical et d’avoir eu la terrible confirmation suivi d’un : «  Viens immédiatement, on te dira quels sont les copains qui ont été blessés!  ». Un appel au secours et à la nécessaire solidarité, pensais-je !

Je me souviens que le temps était magnifique- un vrai soleil d’été dans un ciel bleu azur- mais que les quelques kilomètres de la maison au Centre me parurent longs.   Et le climat que je découvris en arrivant au centre était des plus maussades.

Des dizaines et des dizaines de camarades, en pleurs ou prostrés, assis à même  le sol dans la cour de Marseille Gare.

Et de suite cette terrible nouvelle : «  C’est Mémé Guérini (comme nous l'appelions familièrement)   qui s’est  fait décapité par un colis piégé ! Deux autres copains sont grièvement blessés, on les a amené à l’Hôpital.
Et nous on est là,  parce que les « chefs » voulaient que l’on reprenne immédiatement le travail. On ne  peut pas. Qu’ils nous déclarent grévistes s’ils osent ! »

 

Et moi je regardais, et je tentais de consoler de rassurer, de calmer la détresse à l’état pur de tous ces gars, toutes des femmes qui ne pouvaient cacher leurs larmes mais aussi leurs cris de colère

Et qui me posaient la question : « Qui et pourquoi? »
Et ces interrogations nous les avons réentendues, posées par tout un  village alors que nous accompagnions le cercueil de notre ami auprès des siens à Calvi.
Et nous, à notre tour, avons promis à sa famille et ses amis, que dès que nous saurions quelque chose sur la mort de Noël, ils seraient avertis

Aujourd’hui encore, je ne peux pas répondre.
La Poste a une fois encore faillit à la parole donnée et les syndicats n’ont jamais su pour Noël(Mémé) Guérini.

 

Aussi, en ce Vendredi 27 juillet 2012  où l’on commémorera la mémoire de notre camarade, ne serait-il pas temps de savoir ?

 

Venez nombreux exiger la Vérité !

à 14h aux Docks 14 rue d’Anthoine 13002 Marseille


Tramway- Ligne 2 – que l’on prend à la station de métro Joliette  - Station Arenc Le Silo - Bout de ligne

  Monseigneur P. Marti

 

Repost 0
Published by des retraités(ées) C.G.T Poste 13 - dans Manifestation
commenter cet article
11 juillet 2012 3 11 /07 /juillet /2012 22:31
Clôture de la Conférence sociale...
"Pourquoi Laurence Parisot est-elle sortie de ses gonds ? "
Officiellement, des « maladresses » dans le discours du Premier ministre lui sont restées en travers de la gorge.
(...)surtout l’annonce de la présence des représentants des salariés dans les comités de rémunération des entreprises qui a fait l’effet d’une bombe.
Une mesure qui va permettre aux syndicats, et en particulier à la CGT, majoritaire dans bons nombre de grandes entreprises, d’accéder au secret des montants des rémunérations versées aux grands patrons.
C’est un peu comme si Ayrault avait annoncé l’arrivée des représentants du Medef au siège de la direction de la CGT , ironise une source proche des milieux patronaux.
(...) Tiens, tiens, va-t-on enfin savoir ???
Repost 0
Published by des retraités(ées) C.G.T Poste 13 - dans Lu pour Vous
commenter cet article

Retraités Cgt Poste 13

  • : Retraités C.G.T Poste 13 - Le Post' Hier
  •  Retraités C.G.T Poste  13 - Le Post' Hier
  • : Section syndicale des Retraités C.G.T S.A Poste 13
  • Contact

Nos coordonnées:

Section syndicale des retraités C.G.T S.A Poste 13
55 Avenue de La Rose
La Brunette Bt extérieur D
13013 MARSEILLE

TEL : 04.91.11.60.95 - FAX : 04.91.02.69.69       

Courriel : retraites.cgtposte13@hotmail.fr

Recherche

Permanence

Permanence de la section des retraités tous les jeudis

au siège du syndicat départemental