Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 17:36

Déclaration de Nicolas Sarkozy sur les fraudes sociales (Communiqué de la CGT)

Nicolas Sarkozy s’est placé aujourd’hui en défenseur de l’esprit de 1945 et des fondements de la République sociale. C’est un comble venant de celui qui, depuis son élection, n’a cessé d’attaquer, par des réformes successives et autoritaires, ce qui fondait le pacte social.
Il a mis systématiquement et méthodiquement à mal ce qu’il appelle la solidarité nationale.

 

Aujourd’hui, il prétend s’engager dans une campagne de lutte contre les fraudes en se focalisant sur 4 milliards d’euros « qui échapperaient » aux caisses. Alors qu’en réalité le « rapport d’information parlementaire sur les fraudes sociales » pointe lui, une fraude s’élevant à 20 milliards d’euros.
Ces 16 milliards manquant dans cette déclaration du jour relève des Entreprises (cotisations patronales et salariales non versées). Pourquoi ne les évoquent-ils pas ?

 

Sous couvert d’une cure d’austérité, ce sont les salariés, les privés d’emploi et les retraités à qui l’on demande toujours plus de sacrifices, en abaissant le niveau de protection sociale. Le Gouvernement s’apprête à ajouter un quatrième jour de carence aux arrêts maladie dans le secteur privé et d’en instituer un dans la Fonction publique, après avoir décidé d’une taxe sur les complémentaires et instauré depuis 2004 de nombreuses franchises, des déremboursements de médicaments et de soins.

Pour exemple, de plus en plus de gens renoncent à des soins, soit parce qu’ils sont insuffisamment couverts, soit parce que le système de santé est tellement désorganisé et dérégulé que les délais pour obtenir un rendez-vous et les dépassements d’honoraires sont dissuasifs. On constate que 24,3 % de ceux qui gagnent moins de 870 euros par mois renoncent 3 fois plus aux soins que ceux qui gagnent plus de 2 000 euros.

 

Si le Président de la République annonce la création d’un Haut conseil au financement de la Protection sociale, c’est pour aussitôt baliser sa feuille de route sur le coût très élevé du travail et préparer le terrain pour une mise en pièce de la sécurité sociale. Simultanément le MEDEF prône l’instauration de la TVA sociale et une hausse de la CSG en lieu et place des cotisations à la Sécurité sociale.
 

 

La CGT réserve sa position quant à sa participation à ce Haut conseil et confirme la nécessité d’élaborer une riposte unitaire aux offensives anti-sociales actuelles.

 

Montreuil, le 15 novembre 2011

Repost 0
Published by des retraités(ées) C.G.T Poste 13 - dans Lu pour Vous
commenter cet article
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 18:02

RASSEMBLEMENT AVEC LES RETRAITES EN COLERE

NOUVEAU PLAN DE RIGUEUR,

Le 2e en trois, mois, nouvelles mesures d’austérité, c’est encore plus d’injustice sociale, ne rien régler et entraîner le pays qui a déjà plus de 4 millions de chômeurs, dans une récession économique à coup sûr. Ce n’est certainement pas là ; le moyen de retrouver le chemin de la croissance...  

Lire la suite: cliquez sur le fichier joint

Plusieurs centaines de retraités de Marseille et du département (ils sont 100 000 au plan national) partis en retraite dans le cadre de la loi Fillon dite loi « longues carrières » se sont vu notifier par la CARSAT Sud Est la remise en cause de leurs droits à la retraite. Depuis des mois leur versement a été supprimé...  

Lire la suite ; cliquer sur le fichier joint

MANIFESTATION DEVANT LA CARSAT (ex CRAM)

Rue GEORGES

à MARSEILLE

Mardi 22 novembre 2011 à 10 H 15

 

http://mt0.google.com/vt/data=wz3o3tTF-U0hjRn7SpJBTU0mGRFnfO_SCUtUxb0eIdCYehjaqy6LyJbxB-nQbt85103BGxZkTjMhH3ifn-wgkhAmSoexZNOpzBPVFptAn2N2aEqOreXhchIDHdBtWLkdA9OnKSnRWyZ6h86NjIG5UE3_QQ2t7IUBKQJz2MTUYEnKnm_CiZBtJgsg--bN6sxl5PbzyWj1E0NxJ9w3YcZNu9JoQKJHNclmXeNHvPY

Repost 0
Published by des retraités(ées) C.G.T Poste 13 - dans Manifestation
commenter cet article
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 14:53

      Quel que soit le montant réel des fraudes sociales chaque année ( certains parlent de 20 milliards, la Cours des Comptes l’a chiffre  entre 12 et 15 milliards), il faut distinguer les fraudes aux cotisations sociales que doivent régler les entreprises, et les fraudes aux prestations sociales (indemnités d'arrêts maladie, allocations familiales, RSA...).

Ces dernières ne représenteraient qu'entre 2 et 3 milliards, quand la fraude aux prélèvements par les entreprises (le travail au noir notamment) représenterait entre 8 et 15 milliards d'euros.

       Et même dans son rapport, le député T…, (celui qui est parti à la chasse aux fraudeurs), estime qu'1 % des allocataires fraudent d'une manière ou d'une autre ,alors, dit-il, qu’entre 10 et 12 % des entreprises sont en infraction….

       D’en déduire donc qu’il faut  s’en prendre… aux allocataires !

Repost 0
Published by des retraités(ées) C.G.T Poste 13 - dans Le Journal Post' Hier
commenter cet article
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 18:33

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by des retraités(ées) C.G.T Poste 13
commenter cet article
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 12:27

C’est quand le prochaine la nuit du 4 au 5 Août ?

VITE !!!

Mais une Vraie Nuit pour en finir avec les Privilèges , où on balancera tout ça dehors !



G20. La nuit à 37 000 € de Sarkozy


En pleine crise économique, et alors que le gouvernement racle les fonds de tiroirs à la recherche des milliards manquants, le prix de la nuit d’hôtel de Nicolas Sarkozy à Cannes, la semaine dernière pour le sommet du G20, frise la provocation.

 

En dépensant un peu plus de 37 000 € pour une nuit dans une suite de l’hôtel Majestic de Cannes, le Président français se hisse sur la plus haute marche du podium des dirigeants peu regardants à la dépense.

Il devance Barack Obama et Silvio Berlusconi, hébergés au Carlton voisin, pour respectivement 35 000 € et 29 000 € la suite.

Le président chinois Hu Jintao, objet de toutes les attentions, a payé trois fois moins cher sa chambre au Gray d’Albion, soit 11 600 €.

Sans pour autant dormir dans un Formule1, le Premier ministre anglais David Cameron peut s’enorgueillir d’avoir été le plus économe des dirigeants présents à Cannes. Il n’aura déboursé « que » 1950€ pour une nuit au Marriott.

 

C’est toujours 300 € de plus que le salaire mensuel médian en France.

 

On est loin de la « République irréprochable » du candidat Sarkozy en 2007. Il ne suffira pas de geler le salaire du Président et des ministres pour y parvenir.


Et vous, combien D’ANNÉES de LOYERS auriez pu vous payer avec tout ça ?


Repost 0
Published by des retraités(ées) C.G.T Poste 13 - dans Lu pour Vous
commenter cet article
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 13:35

 

° +5% d'impôt pour les grands groupes dont le chiffre d'affaires est supérieur à 250 millions d'euros….  Mais une majoration temporaire pour les entreprises

° Relèvement du taux réduit de TVA de 5,5% à un taux intermédiaire de 7% … et une augmentation pérennisée pour les ménages !

° Un gel du salaire du président de la République et des ministres jusqu'au retour à l'équilibre strict des finances publiques… Mais ILS  s’en foutent, dans 6 mois ils sont  plus là !

° La progression des dépenses de l'assurance maladie serait ramenée à 2,5% à partir de 2012, au lieu des 2,8% prévus au départ… préparez-vous à de nouvelles coupes dans vos dépenses pour vous soigner. Quand la carte Vitale trinque, c’est la carte bleue qui chauffe !

° Revalorisation des prestations sociales hors minima sociaux et revenus de remplacement serait gelée à 1% pour 2012-2013, soit le niveau de la croissance espéré par le gouvernement… c’est donc bien l’ annonce de  la perte de pouvoir d’achat des prestations sociales quand on connait le bidouillages des indices

° Un gel des barèmes de l'impôt sur le revenu et de l'ISF en 2012 et 2013…Sûr ! Faut pas toucher les riches quand on parle Rigueur !

° Suppression du dispositif Scellier.  Exit le Tous propriétaires…sauf les SDF de leur toit de carton ! Mais avec un prêt à taux zéro « recentré » et le crédit d’impôt développement durable  qui subira « un rabot supplémentaire de 20 % »... vaut mieux rester dans son HLM.

° Avancement d'un an du passage de l'âge légal à 62 ans, en fixant la cible à 2017 au lieu de 2018…Ca va se traduire par quelques mois d'activité supplémentaire pour les générations nées entre 1952 et 1956 (vous savez ceux que l’on retrouve le plus dans les couloir de Pole Emploi)

Euh! Je sais ce qu'il me reste à faire....

 ..... Mais bordel Où c’est qu’j’ai mis mon flingue ?

Tant pis, je prendrai mes tract, mes banderoles et mes cris du coeur pour aller manifester, expliquer et expliquer encore qu'une autre politique sociale est possible ( notamment  mettre en oeuvre les 10 mesures préconisées par la CGT ) 

 

 

 

 

Repost 0
Published by des retraités(ées) C.G.T Poste 13
commenter cet article
3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 22:16

 

L’Union départementale de la CGT 13 appelle

au rassemblement

mardi 8 novembre à 17 heures

devant la Préfecture des Bouches-du-Rhône,

 Marseille.

 

Et ce, pour demander le maintien des 11 centres mutualistes du département et de la clinique de Bonneveine, menacés de fermeture après le dépôt de bilan du Grand conseil de la mutualité.

 

Ai-je à me donner la peine d'expliquer  l'importance de ce rassemblement ?

Repost 0
Published by des retraités(ées) C.G.T Poste 13 - dans Manifestation
commenter cet article
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 21:35

http://a6.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc7/298292_2525489466723_1537990000_2672030_1235851133_n.jpg

Repost 0
Published by des retraités(ées) C.G.T Poste 13 - dans Dessin
commenter cet article
30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 23:30

 

Signez la Cyber-Lettre adressée aux parlementaires
Refusez le budget militaire 2012





Les caisses sont vides ? Et pourtant, les députés sont appelés à voter le 9 novembre un budget de la Défense de plus de 40 Milliards d'euros, pensions comprises.

Ce n'est pas la crise pour tout le monde et tous les budgets. Ce budget de la Défense 2012 prépare les guerres de demain et alourdit la dette publique. L'arme nucléaire y a encore une fois la part belle.

Ce budget est la conséquence de la réintégration de la France dans le commandement militaire de l'Otan et du vote de la Loi de programmation militaire 2010-2013 qui engloutira ces prochaines années 186 milliards d’euros au bénéfice de la Défense, dont 102 milliards seront consacrés à l’équipement des forces. Quelles sont les menaces auxquelles notre pays doit faire face et qui nécessitent un tel détournement de fonds ?
Au lieu de servir à préparer la guerre, ces sommes colossales devraient servir à éradiquer la faim dans le monde, assurer un accès à l'eau potable à tous, garantir une éducation partout sur la planète, ...promouvoir la paix.

Avec  le Mouvement de la Paix  refusez ce véritable budget de guerre.


Pour cela :

  • Signez la cyber-pétition en ligne qui sera envoyée en votre nom aux parlementaires, députés et sénateurs, de votre département - cela ne prend que quelques instants;
Repost 0
Published by des retraités(ées) C.G.T Poste 13
commenter cet article
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 21:56
Réaction de la CGT au sommet européen et au discours de Nicolas Sarkozy

 

Les rodomontades du Président ne trompent personne. Les décisions du Sommet du 26 octobre, loin de sauver l’Europe et la France, enfoncent un peu plus le continent dans l’impasse.

On ne desserre pas l’étau de la dette. On continue d’alimenter les marchés financiers, on les alimente par de nouveaux endettements. Le Fonds Européen de Stabilité Financière (FESF) au lieu de servir de pare-feu va nourrir l’incendie.

 

Tout le continent est mis à l’heure de l’austérité au risque d’aggraver la récession qui s’annonce. Les pays seront de moins en moins à même de faire face au poids de la dette. La crise financière va être relancée par les perspectives de faible croissance. Aucun moyen nouveau n’est dégagé pour soutenir l’activité. La recapitalisation des banques n’est pas le problème. Les gouvernements demandent aux banques d’enregistrer une partie des pertes sur la dette grecque. Mais on ne leur demande pas de financer l’activité économique, ce qui serait leur rôle. Ainsi, le jour même où les chiffres du chômage battent un nouveau record les cours de la Bourse s’envolent ! Le Président de la République annonce un nouveau plan d’austérité de l’ordre de 8 milliards. Sa mise en œuvre est confiée à François Fillon qui répète sans arrêt au mépris de la réalité, que « les Français vivent au dessus de leurs moyens ». De nouvelles amputations du pouvoir d’achat sont à l’ordre du jour concernant les allocations, minima sociaux et remboursements de la Sécurité sociale. Une augmentation de la TVA est clairement à l’ordre du jour. C’est pourtant l’impôt le plus injuste puisqu’il est identique sur la consommation des riches et des pauvres. Les fonctionnaires continuent d’être présentés comme des « budgétivores ».

 

C’est l’austérité au goutte à goutte. D’abord la réforme des retraites, ensuite la mise au régime sec des services publics, puis la réduction des indemnités journalières, le prélèvement sur les mutuelles, l’augmentation de la CSG sur les salaires… Faute de pouvoir présenter l’addition en une seule fois, le gouvernement la découpe en tranches qui se succèdent de plus en plus vite.

Nicolas Sarkozy ne masque pas son intention de relayer la revendication du patronat de bouleverser les modalités de financement de la Sécurité sociale au nom de la compétitivité des entreprises et pour mettre un terme "à l’assistanat". C’est un pilier essentiel du contrat social qui est menacé. Dans la philosophie présidentielle les entreprises sont exonérées de toutes responsabilités, ce qui est un comble. Cerise sur le gâteau, les gouvernements prétendent imposer la fameuse « règle d’or » qui privera tous les pays, en corsetant les dépenses publiques, d’un levier décisif de politique économique. Au lieu « d’encadrer les marchés financiers », les gouvernements européens sont en train de « limiter la démocratie » !

 

La CGT réaffirme ses dix exigences pour une autre répartition des richesses créées :

1 Revaloriser les salaires, les pensions et les minima sociaux. 2 Contrôler les aides publiques aux entreprises 3 Contraindre les entreprises à des alternatives aux licenciements 4 Supprimer des exonérations fiscales et sociales sur les heures supplémentaires 5 Stopper les suppressions d’emplois 6 Développer les politiques publiques et les moyens des services publics 7 Réformer la fiscalité en profondeur 8 Créer un pôle financier public et établir un mécanisme de crédits à taux réduits pour 9 Taxer les mouvements spéculatifs de capitaux et éradiquer les paradis fiscaux. 10 Mettre en place un fond européen de solidarité sociale et de développement économique

 

Plus que jamais, la CGT appelle l’ensemble des salariés, retraités et demandeurs d’emploi à s’organiser dans la CGT et à se mobiliser pour faire prendre en compte leurs revendications légitimes.

 

vendredi 28 octobre 2011
par CGT

Repost 0
Published by des retraités(ées) C.G.T Poste 13
commenter cet article

Retraités Cgt Poste 13

  • : Retraités C.G.T Poste 13 - Le Post' Hier
  •  Retraités C.G.T Poste  13 - Le Post' Hier
  • : Section syndicale des Retraités C.G.T S.A Poste 13
  • Contact

Nos coordonnées:

Section syndicale des retraités C.G.T S.A Poste 13
55 Avenue de La Rose
La Brunette Bt extérieur D
13013 MARSEILLE

TEL : 04.91.11.60.95 - FAX : 04.91.02.69.69       

Courriel : retraites.cgtposte13@hotmail.fr

Recherche

Permanence

Permanence de la section des retraités tous les jeudis

au siège du syndicat départemental